NARDÒSALENTO

Nardò et la réserve naturelle Parco di Porto Selvaggio

Nardò est la perle baroque du Salento. Ville riche d’histoire et de culture, elle représente une étape incontournable de votre séjour dans les Pouilles. Nardò est à moins de 7 km de la mer Ionienne et recouvre un territoire très vaste qui comprend les stations balnéaires de Santa Caterina et Santa Maria al Bagno, ainsi que la réserve naturelle Parco di Porto Selvaggio de plus de 1.000 ha avec ses côtes et aire marine préservés.

nardo

Siroter un cappuccino sur la place baroque de Nardò

Nardò bénéficie d’une position géographique centrale idéale pour rayonner. Les principales villes d’intérêt historique et architectural sont ainsi à votre portée.

Ne manquez pas: Lecce, capitale du baroque du Salento, les très belles villes de Galatina et sa Chiesa Madre, Maglie et ses élégants commerces, Gallipoli et son centre historique encerclé de ses murs fortifiés en presqu’île sur la mer, Otranto et ses remparts, Santa Maria di Leuca et son exceptionnel panorama sur les deux mers Adriatique et Ionienne…

Les stations balnéaires d’ouest en est sont:  Porto Cesareo, Sant’-Isidoro, Santa Caterina, Santa Maria al Bagno, les plages surnommées « Le Maldive » (Pesculose et Lido Marini…) Castro Marina, Santa Cesarea Terme, Porto Badisco, Laghi Alimini, Torre dell’Orso…

La Grecia Salentina, chapelets d’anciennes villes grecques: Corigliano d’Otranto, Melpignano, Castrignano dè Greci, Martano, Zollino, Sternatìa, Soleto, Cutrofiano, Calimera,…

Siroter un café ou un «calice de vino rosso » sur la Piazza Salandra au bar Parisi est un moment de quiétude et de ressourcement inoubliable qui n’a d’égal que la promenade à travers la forêt des pins odorants et la garrigue de la réserve naturelle Parco di Porto Selvaggio.

Baie de Gallipoli

Plonger, prendre le soleil ou faire une escapade en mer dans la baie émeraude de Gallipoli à Punta Pizzo

N’oubliez pas de vous laisser tenter par un plongeon -avec ou sans masque- dans les eaux turquoises de la Baia Verde, du Lido Conchiglie, ou -plus au nord- de Torre Colimena.

Le littoral au profil très varié, alterne côtes rocheuses, criques et superbes plages de sable fin. À quelques kilomètres au sud de Nardò, à Punta Pizzo, dans la baie de Gallipoli, le coucher de soleil dans la mer Ionienne est parmi les plus beaux d’Europe.

À faire dans les environs:

  • randonnées ou trekkings dans la réserve naturelle Parco di Porto Selvaggio et sa «Palude del Capitano»

    Organiser un trekking ou se balader dans le magnifique parc naturel de Porto Selvaggio

  • itinéraire touristique dans le quartier nommé «Le cenate» et ses prestigieuses villas 1900 où se donnaient de grands dîners
  • promenades dans la réserve naturelle Parco di Punta Pizzo avec ses «stabilimenti» très agréables où louer chaises longues et parasols
  • a Punta della Suina, bars et discothèques gays G-Beach et Neesh
  • excursion à Porto Cesareo et sa « Palude del Conte« 
  • sports nautiques, cyclisme, cinéma, théâtre, discothèque

Un peu d’histoire:

Les premières traces de présence humaine dans la région datent de l’époque paléolithique. Les Messapiens qui la peuplèrent, auraient fondé la ville vers le 7e siècle avant notre ère. Les Romains l’ont conquise vers 269 av. J-C.  Après la chute de l’Empire d’Occident, elle fut occupée par les Byzantins et les Lombards. Puis les Normands, les Angevins et les Aragonais se succédèrent…

Ses couvents et ses églises, son Duomo, sa Piazza Salandra, son Teatro Comunale et ses innombrables ruelles bordées de palazzi et de demeures patriciennes, bâties en pierre de Lecce ou en tufo (pierre calcaire du pays), lui confèrent une beauté surannée à l’homogénéité architecturale et chromatique exceptionnelle.

À voir parmi ses monuments et son patrimoine:

  • la place principale: Piazza Salandra réputée une des plus belles de la Méditerranée

  • la cathédrale (Duomo) fut construite vers l’an 1000, sa façade date du 18e siècle, l’intérieur a maintenu l’aspect roman-gothique d’origine

  • l’église San Domenico (16e-18e siècles) et sa façade richement décorée de cariatides baroques

  • l’église Chiesa del Carmine dotée d’un beau portail Renaissance

  • l’église San Cosimo (1618)

  • le petit temple Osanna (1603)

Les curiosités:

Un immense circuit circulaire utilisé pour les tests d’endurance à vitesse élevée. Il a été acquis par Porsche Engineering en 2012. Son périmètre parfaitement circulaire est de 12,5 km et a une inclinaison qui permet aux pilotes de ne pas tourner le volant en conduisant. Tout se passe comme si le conducteur roulait en ligne droite. Le 29 septembre 1985, Coluche y a battu le record du monde de vitesse du kilomètre lancé à moto dans la catégorie des 750 cm³, en 13 secondes et 9/100 (soit 252 km/h de moyenne), au guidon d’une Yamaha 750 OW 312.